Fichier 3 01.70.32.10.20
https://www.abecourtage.com/wp-content/uploads/2018/10/Fichier-2.svg

DEMANDE DE DEVIS

Pour obtenir une offre d'assurance personnalisée avec un tarif, vous avez simplement à renseigner les quelques informations du formulaire ci-dessous.

Plus d'informations sur les pièces jointes à fournir
Vous pouvez nous envoyer jusqu'a 5 fichiers maximum d'une taille maximum de 200MO
  • -CV
  • -Extrait K-bis
  • -Présentation de l'entreprise
  • -Présentation de son activité
  • -Attestation d'assurance
  • -Relevé de sinistres
Joindre des documents

CONTACTEZ-NOUS

ABE Courtage

8 rue de turenne

75004 PARIS CEDEX

01.70.32.10.20

contact@abecourtage.com

Le 13/03/2019

BIM 2022

ij

Inciter les professionnels à opérer leur transition énergétique.

L’Etat multiplie les actions pour diffuser la maquette numérique et mobilise 10 millions d’euros pour mettre en oeuvre ce plan et transformer l’essai. Comme l’a rappelé le président du Plan, Yves Laffoucrière “Il s’agit avant tout d’inciter les professionnels de la construction à opérer leur transition numérique, rendre le building information modeling (BIM) obligatoire n’est pas à l’ordre du jour”  Les professionnels seront incités à utiliser cette démarche collaborative.

 

La transition digitale

Cette transition digitale n’est pas vue comme une perspective, c’est une réalité et une opportunité à saisir pour tous. Elle doit bénéficier à toutes les entreprises du secteur et apporter de nouveaux services aux professionnels et aux usagers. On distingue deux grands axes dans le plan BIM 2022 et 8 actions pour généraliser son utilisation :

Inciter les professionnels à opérer leur transition énergétique.

L’Etat multiplie les actions pour diffuser la maquette numérique et mobilise 10 millions d’euros pour mettre en oeuvre ce plan et transformer l’essai. Comme l’a rappelé le président du Plan, Yves Laffoucrière “Il s’agit avant tout d’inciter les professionnels de la construction à opérer leur transition numérique, rendre le building information modeling (BIM) obligatoire n’est pas à l’ordre du jour”  Les professionnels seront incités à utiliser cette démarche collaborative.

 

La transition digitale

Cette transition digitale n’est pas vue comme une perspective, c’est une réalité et une opportunité à saisir pour tous. Elle doit bénéficier à toutes les entreprises du secteur et apporter de nouveaux services aux professionnels et aux usagers. On distingue deux grands axes dans le plan BIM 2022 et 8 actions pour généraliser son utilisation :

ij

La transition digitale

  • Généraliser et structurer la demande de BIM dans les projets en accompagnant et en sécurisant les maîtres d’ouvrages pour définir et encadrer leur besoin.
  • L’observation du BIM permettra de mettre en avant les bonnes pratiques des acteurs et de capitaliser les savoir-faire.

Action 1 – Fiabiliser et sécuriser la commande et les contrats BIM

Action 2 – Simplifier le contrôle et l’autocontrôle du projet

Action 3 – Définir et assurer la prise en compte des besoins de la filière dans les travaux sur les normes BIM, les accélérer et faire converger

Action 4 – Observatoire du BIM du secteur du bâtiment

  • Accompagner l’ensemble des acteurs pour se doter des outils dont ils ont besoin pour travailler en BIM, en définissant les compétences nécessaires à acquérir et en soutenant leur montée en compétence. Le plan soutiendra le développement de pôles de compétence sur nos territoires pour que les acteurs de terrain puissent s’approprier concrètement ces outils.

Action 5 – Développer les outils de montée en compétence accessibles au plus près des territoires

Action 6 – Évaluer sa maturité en BIM et la faire reconnaître par tous

Action 7 – Constituer un écosystème dynamique permettant à l’ensemble des acteurs d’échanger au niveau local

Action 8 – Permettre aux acteurs de collaborer concrètement en BIM avec la plateforme publique KROQI et son écosystème d’outils simples et adaptés aux professionnels.

L'objectif

L’objectif de ce process innovant est de maximiser l’utilisation du BIM dans la conception des ouvrages dans les prochaines années. C’est plus qu’un simple outil de modélisation, c’est le moyen de suivre un ouvrage tout au long de son cycle de vie.

 

Cette dernière technologie permet de simuler tout un panel de solutions constructives en fonction d’un ensemble de contraintes naturelles et d’usage. Cette technique permet ainsi d’optimiser les formes d’un ouvrage selon son contexte.

 

Elle doit bénéficier à toutes les entreprises du secteur du logement et apporter de nouveaux services aux professionnels et aux usagers dans tous les territoires.

helloquence-51716-unsplash

Le plan BIM 2022

Des acteurs de la construction sont au coeur de la gouvernance et du pilotage de ce plan BIM 2022. Un comité de pilotage de l’ensemble des actions associera l’Etat, représenté par le ministère de la Cohésion des territoires, le ministère de la Transition écologique et solidaire et le ministère de l’Economie et des Finances, les organisations professionnelles de la construction (maîtrise d’ouvrage : USH/LCA-FFB/FPI – maîtrise d’oeuvre :

 

CNOA/UNSFA/CINOV/SYNTEC Ingénierie/UNTEC – entreprises : FFB/CAPEB/SCOP BTP – industriels : AIMCC/FIEEC – assureurs : FFA – contrôleurs techniques : COPREC – géomètres : UNGE, l’Ademe, l’AQC) et de deux personnalités qualifiées. Ce comité se réunira 1 fois par trimestre pour les missions suivantes :

 

  • Valider le dispositif de gouvernance du plan, les axes et leur pilotage
  • Valider les actions proposées par les pilotes et le budget associé. Des ajustements pourront être décidés par rapport au tableau prévisionnel ci-dessous
  • Suivre la mise en œuvre du plan et de l’ensemble des actions, les réorienter le cas échéant et participer à leur communication
  • Définir les indicateurs permettant de positionner le secteur de la construction sur la trajectoire de généralisation du BIM en 2022 en lien avec l’observatoire

Depuis 2015, l’Etat et la filière sont rassemblés autour du développement du numérique dans le bâtiment au sein du Plan Transition Numérique du Bâtiment (PTNB). Plus de 50 actions ont été lancées pour sensibiliser, faire monter en compétences et créer la confiance dans le numérique, installant le plan comme une référence en France et à l’international.

 

Le plan transition numérique dans le bâtiment s’est révélé pionnier en Europe et moteur pour engager unanimement les acteurs vers l’utilisation de la maquette numérique du bâtiment et la maîtrise du BIM, facteurs de progrès sans précédent pour le secteur.

 

Pour tous les acteurs de la construction, ce nouveau dispositif permet la digitalisation du secteur du bâtiment afin de construire et rénover plus vite, et moins cher.